Author Archive | ywilliams

Le retour des 5@7 des agents solos? Appel à tous…

Aimeriez-vous qu’AgentSolo recommence ses 5@7, ses conférences et formations? Il semblerait bien que ce soit le cas à voir le nombre de fois qu’on nous les réclame! :)

Nous aussi, nous aimerions bien vous rencontrer régulièrement à nouveau, tout en vous fournissant encore plus d’occasions intéressantes de multiplier vos contacts d’affaires.

Durant deux ans, nous avons organisé des 5@7 et des ateliers de formation; vous avez possiblement déjà participé à l’une ou l’autre des activités. Nous avions cessé ces activités de réseautage afin de mieux nous concentrer sur notre plateforme. Nous sommes une très petite équipe et ne pouvions pas passer autant de temps que souhaité pour planifier, organiser, réaliser des événements. Mais vous vous ennuyez de ces activités, et nous de vous. Alors, nous vous lançons donc cette invitation de nous aider à organiser ces activités dont vous serez les premiers bénéficiaires.

Nous souhaiterions mettre sur pied un comité composé de membres ayant des orientations et spécialisations différentes afin de travailler avec nous à créer une formule qui serait taillée pour vos besoins et complémentaire à toutes les autres activités de réseautage offertes un peu partout pour les professionnels au Québec.

Ce comité aura pour but de réfléchir avec l’équipe d’AgentSolo sur :

  • les activités de réseautage les plus intéressantes et profitables pour vous
  • les thèmes de conférences ou formations correspondant le mieux aux attentes des membres et des professionnels en général
  • comment mieux couvrir la province

Que vous soyez de Montréal, Québec, ou toutes autres villes de la province, toutes les contributions sont bonnes. Il n’est pas dit que ce comité aura à se réunir physiquement régulièrement. Il y a bien des moyens de discuter en comité, de faire évoluer des projets sans que cela entraîne trop de déplacement de chacun. Après tout, nous sommes au 21e siècle… ;-)

Pour participer au pour en discuter, contactez-moi par courriel ywilliams @ agentsolo.com, via twitter (@AgentSolo), ou en laissant un commentaire à ce billet.

Au plaisir de recevoir vos propositions et de vous retrouver nombreux sur ce comité d’agents solos!

(rétrolien)

Blogue / Blog

Le coworking au Québec

(Une version plus récente de la liste des espaces de coworking est disponible à l’adresse suivante : Le coworking au Québec – liste juin 2017)

Le coworking est de plus en plus populaire. Notamment chez les solos qui veulent briser l’isolement qui est souvent le lot de leur statut d’autonome, et qui cherche un espace de travail plus proche de leur conception de la vie de travail.

Bien que chaque espace de coworking puisse être différent dans sa personnalité, dans la composition de sa clientèle et son aménagement, ils partagent néanmoins un même but de créer un environnement où les solos pourront non seulement travailler, mais aussi collaborer, rencontrer clients et partenaires, participer à des événements ou activités, discuter avec d’autres solos, s’entraider.

Cette tendance s’harmonise très bien avec certains principes de réseautage et de partage qui sont valorisés avec l’essor du Web.

À titre indicatif, je vous soumet aussi la définition du coworking qui apparaît sur Wikipédia:

L’idée de coworking regroupe deux notions, à la fois celle d’un espace de travail partagé mais aussi celle d’un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture. L’idée à l’origine est de permettre aux travailleurs indépendants de ne pas rester isolés chez eux et de pouvoir trouver, dans ce lieu et à travers ce réseau, un espace de socialisation propre à l’entreprise. Les promoteurs de ces lieux ont pour référence “mythique” les cafés de la Mitteleuropa et de Saint Germain des Prés ou artistes, écrivains et intellectuels étaient censés se retrouver autour d’un café ou d’une bière, dans un mélange créatif entre travail et convivialité.

Afin d’en connaître un peu plus, je vous invite à écouter ce reportage de Barbara-Judith Caron de la radio de Radio-Canada,: Les espaces de travail collaboratif, la solution pour les travailleurs indépendants. La journaliste y rencontre quelques solos de Montréal installés dans ces espaces de travail.

ESPACES DE COWORKING AU QUÉBEC

Station C

    L’espace est destiné aux professionnels indépendants, aux travailleurs autonomes, aux entrepreneurs, et à tous ceux qui travaillent habituellement à la maison ou au café, mais aimeraient socialiser et réseauter comme dans un bureau.

    5369 Saint-Laurent #430, Montreal Qc

Ecto

    ECTO réunit un ensemble d’individus mus par le désir de mettre en place une nouvelle forme d’organisation du travail, adaptée à la réalité économique du XXIe siècle. S’appuyant sur le modèle des coworking spaces (un mouvement en plein essor), la coopérative ECTO offre à ses membres un espace collectif de travail et d’échanges qui permet de nourrir le travail des uns et des autres, tout en contribuant à leur mieux-être, et en encourageant la synergie entre les personnes qui travaillent dans des domaines distincts.

    880 rue Roy E., Montréal Qc

Co-working – Joliette

    Lieu destiné à créer l’environnement propice à la prolifération d’idées dans une atmosphère de liberté et de créativité. Elle vise à mettre en place des méthodes collaboratives nouvelles pour favoriser le développement des affaires. Elle vise également à créer une dynamique relationnelle, non linéaires, à facettes multiples, dans un environnement socialement et technologiquement actif. Elle facilite la participation et l’établissement de relations entre personnes, groupes, réseaux et sociétés.

    590, rue Saint-Viateur, Joliette Qc

Exeko

    L’Espace Exeko est un espace de coworking (ou cotravail) pour travailleurs autonomes, jeunes entrepreneurs sociaux et petites organisations dans le milieu socioculturel.

    5445, av. de Gaspé, #101. Montréal, Qc

Ôb, lounge d’affaires urbain

    Espace de travail multiservices pour le professionnels ayant besoin de s’approprier momentanément un lieu de travail d’appoint.

    4169-B, rue St.-Denis, Montréal, Qc

La Banque

    La Banque est un espace multifonctionnel de recherche et de création partagé par des artistes et créateurs oeuvrant en nouveaux médias et en arts technologiques.

    175 rue Roy E, Montréal Qc

QUELQUES ESPACES DE COWORKING AU CANADA

Autres établissements fonctionnant sur des principes apparentés au coworking

La Cathédrale et le Bazar

    Coopérative verte pour créateurs, veut développer des espaces d’habitation et de co-travail à proximité, afin de créer une synergie favorisant le maintien des créateurs dans les quartiers centraux de Montréal.

Le Chat des artistes

    Le Chat des artistes est un ancien immeuble industriel du quartier Sainte-Marie qui a été acquis et converti en studios et ateliers offerts en location à des artistes, artisans et organismes culturels à but non lucratif.

    2205 Parthenais, Montréal Qc

(rétrolien)

Blogue / Blog, coworking, Réseautage, Travail autonome

Propulser votre réseau en mode « offline »

Le 9 février dernier, Luc Gendron, formateur et président de la société A.R.Y.A.N.E., donnait une conférence intitulée: « Propulser votre réseau en mode OFFLINE ». Cette conférence a été présentée dans le cadre Identitycamp auquel AgentSolo participait en tant que partenaire.

Luc Gendron y présentait sa philosophie du réseautage à l’heure des médias sociaux, en insistant sur la nécessité d’équilibrer réseautage en ligne et réseautage offline. Philosophie auquelle nous adhérons.

Afin de vous faire profiter de cette présentation, nous vous offrons la captation vidéo qui en a été faite. Au préalable, nous vous invitons à lire les réponses de M. Gendron à quelques-unes des questions que nous lui avons posées en marge de cette présentation.

Question 1 :
Alors que tout le Web favorise un développement exponentiel des réseaux personnels et des relations d’affaires, lors de votre conférence vous nous invitez plutôt à « propulser votre réseau en mode « offline ». Vous pouvez nous expliquer?

Techniquement, il n’y a aucune bande passante assez grande pour rivaliser avec une communication “offline” qui se déroule en 3 dimensions, en temps réel et qui est, par nature, multisensorielle.

S’il est tout à fait possible d’établir et de nourrir des liens en mode “online” sur le Web, les rencontres “offline” ont cette capacité d’influencer positivement notre crédibilité, de renforcer les liens et de donner un élan à nos communications “online” subséquentes.

Dans la vie, tout est une question d’équilibre. Mon invitation visait davantage à considérer les rencontres “offline” comme un complément puissant aux investissements “online”. Il ne faut pas voir ces deux modes en silos, mais en synchronisme…comme une danse aux rythmes variables.

Question 2 :
Depuis toujours le réseautage est l’une des composantes essentielles de la vie professionnelle et du développement des affaires, croyez-vous qu’avec le web social, nous avons un peu tendance à négliger l’importance du « off-line » au profit du réseautage « on-line »? Votre propos est-il en quelque sorte un rappel à l’ordre ou un sonnette d’alarme?

En effet. Mon propos est un rappel à l’importance d’une combinaison harmonieuse entre les deux environnements de communication humaine. Une sonnette d’alarme? Oui pour ceux qui ne se limitent que dans un de ces deux modes.

L’isolation derrière un écran ne permet pas de “sentir” rapidement les vibrations et de confirmer si les atomes sont “crochus” solidement entre les parties. À l’opposé, tout miser sur les rencontres “off-line” ne permet pas de profiter d’une intelligence de réseaux pour repérer rapidement de nouvelles opportunités d’affaires.

Il est possible de réseauter uniquement dans un de ces deux modes. Toutefois, la combinaison des deux accélèrent le repérage d’opportunités ainsi que l’apprivoisement et la qualification mutuelle. Pourquoi perdre de votre temps précieux pour alimenter une communication qui n’aboutit à rien de mutuellement profitable?

Question 3:
Vous nous parlez de réseau « off-line» et réseau « on-line», mais au coeur, ce qui est déterminant c’est le réseau. Encore plusieurs professionnels soignent mal leur réseau. Pouvez-vous nous expliquer quel est pour vous le rôle du réseau, tant pour le professionnel indépendant que pour l’entrepreneur?

En marge de ce qu’un entrepreneur ou un professionnel maîtrise, ce qui le démarque est davantage qui le connait et qui il connaît. Le nombre, la nature et la “force” des liens avec des personnes de qualité peuvent lui servir de plusieurs façons:
– contribuer à sa veille concurentielle, technologique et stratégique?
– bonifier sa crédibilité par association?
– générer de nouveaux “leads” pour le développement de ses affaires?
– stimuler de nouvelles opportunités d’affaires ou de nouvelles carrières?

Peu importe la taille de votre entreprise, il est fondamental de bien gérer la qualité et l’animation de son réseau: “off-line” et “on-line”. C’est dans cet esprit que j’affirmais pendant la conférence que nous ne sommes pas uniquement ce que nous disons ou ce que nous écrivons, mais surtout les mouvements que nous engendrons. Un réseau travaillant en équipe dégage davantage d’énergie et a un pouvoir d’attraction plus puissant qu’une particule seule.

Pour faire un parallèle avec les réseaux informatiques, ce n’est pas la taille de la base de données sur les clients qui améliore leur satisfaction, mais plutôt la qualité, le mode et la fréquence de vos communications avec eux…”off-line” et “on-line” ;-)

———————————————————————-

La conférence en vidéo:

1ere partie

2e partie

Les vidéos sont une réalisation de Rémy Hespel.

———————————————————————-

Qui est Luc Gendron?

Fondateur et président de la société A.R.Y.A.N.E. inc., stratège, formateur et animateur de réseaux en affaires Web internationales. Ce qui les passionne: optimiser la combinaison de gens curieux, de processus Lean et de technologies agiles dans les entreprises. À la base de ses actions sur le Web depuis 1996: partager, qualifier et transiger.

Détenteur d’un agrément d’Emploi-Québec et formateur accrédité par le MDEIE (Ministère du Développement Économique, Innovation et Exportations) depuis 2000 pour le programme des formations MPA (Meilleures Pratiques d’Affaires) sur « Le commerce et les affaires électroniques » et « La gestion de la relation client – CRM ».

Co-fondateur des réseaux “off-line” et “on-line” FOCUS20 (Drummondville), WEB2BIZ (Laval) et HYPERLIEN (Sherbrooke).

(rétrolien)

Blogue / Blog, Réseautage

L’horaire type du solo

À quoi ressemble votre journée de travail moyenne? Vous êtes-vous déjà amusé à la calculer? Professionnels, pigistes, entrepreneurs, freelances, travailleurs autonomes, ou quelque soit la façon que vous utilisez pour vous définir comme indépendants, vous êtes tous confrontés à une même réalité : concilier dans un horaire étroit, tout ce que vous devez faire, tout ce que vous aimeriez faire, ainsi que tout ce qu’on vous demande de faire. Tout en laissant une place pour votre famille, vos amis, et pour… vous. Pas toujours évident.

L’organisation de son temps de travail est un des plus importants défis des solos. Un défi auquel personne n’échappe. Ce qui est d’autant plus paradoxal, que le solo se définit notamment par le contrôle qu’il doit détenir sur son horaire de travail, contrairement au salarié dont l’horaire de travail est défini par l’employeur. Pourtant, ne vous est-il pas déjà arrivé d’annuler une sortie avec des amis (salariés) parce que vous aviez du travail à terminer? Qui, d’entre vous, ne s’est pas demandé au moins une fois qui, du salarié ou de l’autonome, était celui qui a le meilleur contrôle sur son horaire?

Le solo doit impérativement apprendre à bien gérer son temps de travail et à réduire au maximum les débordements démesurés de sa vie professionnelle sur la vie familiale et les loisirs.

Pour certains, la solution se trouve dans l’utilisation d’un horaire type de travail. Outil simple qui leur permet de visualiser les différentes de la semaine en fonction de leur priorité. Outil aidera à mieux prévoir l’ensemble des tâches à réaliser dans sa vie d’entrepreneur et d’autonome, tout en prévoyant les temps de décrochage.

Un peu à la manière du contrat type et de la calculette du taux horaire, l’horaire type doit être vu comme un outil macro. Un outil général que vous devez adapter à vos besoins, à votre réalité, à vos contraintes personnelles, à vos choix quand à la répartition que vous entendez faire entre temps de travail et vie non professionnelle.

Pour établir cet horaire type vous devez identifier les différentes tâches qui vous sont nécessaires pour accomplir vos obligations professionnelles (travail, réseautage, développement des affaires, comptabilité, veille, etc), de même que l’ensemble de vos zones personnelles dédiées à votre famille, vos loisirs, votre sport, vos amis, vos sorties. Cet horaire type devient un squellette sur lequel votre agenda hebdomadaire de travail prendra forme.

Mieux qu’une longue description, je vous ai trouvé un bel exemple sur le Blog du Freelance. Très facilement, vous pouvez vous en inspirer pour produire ce qui correspond le mieux à votre situation, et le mettre en pratique.

Blog Freelance

Pour aller encore plus loin sur la question de la gestion de son temps pour un solo, je vous invite aussi à lire (ou relire) avec attention les deux excellents billets rédigés par Jean-Sébastien Marsan, anciennement président de l’AJIQ.

La gestion du temps: un art de vivre (1ère partie)
La gestion du temps: un art de vivre (2e partie)

Et vous? Avez-vous déjà un horaire type? Comment gérez-vous votre temps de travail de votre temps et votre temps non professionel? Venez partager avec nous vos expériences et vos solutions.

(rétrolien)

Blogue / Blog, Travail autonome, Trucs et astuces

12e édition du Concours québécois en entrepreneuriat

Je vous rappelle que c’est bientôt la date limite d’inscription à la 12e édition du Concours Québécois en Entrepreneuriat>.

Ce concours contribue à développer la culture entrepreneuriale au Québec par le déploiement et la reconnaissance de nouvelles entreprises et de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire et communautaire. Deux volets composent le concours: le volet Entrepreneuriat étudiant pour récompenses des projets entrepreneuriaux scolaires ou parascolaires réalisés et complétés au cours de l’année scolaire (soit de juin 2009 à juin 2010) par des élèves et des étudiants; le volet Création d’entreprise qui concerne les projet d’affaires devant conduire au démarrage d’une entreprise.

Voici les détails du volet Création d’entreprise:

Date limite d’inscription
Lundi 15 mars 2010, 16 h.

Admissibilité
Tout adulte (ou groupe d’adultes) d’au moins 18 ans résidant au Québec et ayant la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent.

Projets admissibles
– Projets d’affaires ou entreprises qui n’ont pas obtenu de revenus de vente* avant le 1er avril 2009.
– Projets visant la création, au Québec, d’une entreprise dont le démarrage est fixé, au plus tard, au 31 décembre 2010.
* L’obtention de revenus signifie : commandes ou contrats obtenus, en voie de réalisation ou réalisés, encaissés ou non.

Transmission d’entreprise :
Le Concours québécois en entrepreneuriat permet aux entreprises existantes faisant l’objet d’une transmission d’entreprise de présenter leur candidature au Prix Transmission d’entreprise.

Notes importantes:
– La création d’une nouvelle entreprise qui constitue le prolongement d’une entreprise déjà existante ou son expansion n’est pas admissible.
– Le fait de modifier des éléments dans le statut juridique de l’entreprise (nom de l’entreprise, association, actionnariat ou autre) ne suffit pas pour que l’entreprise soit considérée comme nouvelle.
– Une personne (ou un groupe de personnes) peut soumettre un seul projet en Création d’entreprise et ne peut s’inscrire que dans une seule catégorie.
– Un projet d’affaires ou une entreprise réalisé par un élève ou un groupe d’élèves, un étudiant ou un groupe d’étudiants, de 18 ans et plus, inscrits dans un établissement d’enseignement peut tout autant être inscrit au volet Entrepreneuriat étudiant qu’au volet Création d’entreprise. Cependant, pour être accepté au volet Création d’entreprise, le projet d’affaires devra en respecter les conditions d’admissibilité.
– Un projet présenté au volet Création d’entreprise ne peut être déposé simultanément au volet Entrepreneuriat étudiant.
– Un projet qui a déjà été présenté au volet Entrepreneuriat étudiant, qu’il soit lauréat ou non, peut être déposé lors d’une édition ultérieure du Concours au volet Création d’entreprise, si le projet respecte les conditions d’admissibilité.
– Un projet qui a été inscrit dans les éditions antérieures du Concours au volet Création d’entreprise peut l’être à nouveau à condition de ne pas avoir remporté un prix dans une catégorie officielle à l’échelon régional ou tout prix à l’échelon national.

(rétrolien)

Activités, conférences et formations, Blogue / Blog

Dix conseils pour un profil gagnant

On me demande souvent comment tirer le meilleur parti de son profil sur AgentSolo. Pour répondre à cette question, je vous propose ce petit guide qui devait vous aider à avoir de meilleures retombées.

Chaque mois, des centaines de contrats sont négociées à partir de la plate-forme publique. Or encore plus de contrats se négocient en privé, suite à la simple consultation des profils, sans jamais passer par l’affichage public, sans qu’une alerte se rende à vous. Sans compter tous les autres contacts d’affaires qui peuvent aussi s’établir sur AgentSolo, directement entre les membres. D’où l’importance d’avoir une présence efficace sur AgentSolo afin de vous assurer de bien ressortir lorsqu’une personne cherchera un profil comme le vôtre. Prenez le temps de vous occuper de vous!

1- Compléter toutes les sections du profil
Plus vous mettrez d’informations dans votre profil, plus complet sera-t-il pour bien vous présenter. Ça coule de source, mais plusieurs ne prennent pas le temps de compléter toutes les sections, en restant plutôt au profil minimal de l’inscription. Votre profil est comme un c.v. en ligne; il sera votre première carte de visite auprès d’un éventuel client. N’oubliez jamais que la majorité des contacts et des offres de contrat est conclue directement par simple consultation des profils. Un profil partiel perdra beaucoup de chance de bien convaincre.

Truc : Une valeur est établie sur le degré d’achèvement du profil, cette valeur sera tenue en compte par l’algorithme dans le classement des résultats par le moteur de recherche. À pertinence équivalente, un profil plus complet aura un meilleur score qu’un profil incomplet.

2- Photo/logo
Ajouter un logo ou une photo à votre profil personnalisera celui-ci. Le rendant plus attrayant pour la personne qui consulte. Vous avez un profil sur Facebook? Vous n’avez pas hésité à y mettre une photo. Sur AgentSolo, c’est presque pareil. À la différence toutefois, qu’il ne vous faut pas oublier qu’il s’agit d’un espace professionnel. Donc si vous ajoutez une photo, prenez-en une qui traduira bien votre image professionnelle. Plusieurs préfèrent ajouter un logo de compagnie; ce qui est tout aussi performant.

Truc : Cette section fait aussi partie du calcul de pourcentage du profil.

3- Le Tagline
Le champ Activité principale joue le rôle d’un Tagline. Dans votre profil public, cette ligne apparaitra tout juste sous votre nom. Ce qui vous permet à la fois de vous y décrire tout autant que de l’utiliser un peu à la manière d’un slogan. Ainsi, vous pourriez l’utiliser pour donner une orientation particulière ou une texture qui vous correspond bien.

Truc : Dans l’algorithme du moteur, un mot clé apparaissant dans ce champ aura une valeur de pertinence supérieure.

4- Mots clés
Parlant de mots-clés, optimisez le rendement de votre profil en choisissant bien les mots-clés qui vous définissent le mieux. Tous les mots-clés importants doivent apparaître dans votre profil. Un langage, une formation, une spécialité… Soyez généreux dans votre description, après tout, c’est de vous dont il s’agit. ;-).

Truc : Il ne sert à rien de répéter trop souvent un même mot-clé, la fréquence n’a aucune importance dans notre algorithme.

5- Recommandation
Demandez à vos clients, employeurs et collègues de vous recommander. Rien de mieux pour bien vous positionner auprès de futurs clients, partenaires, employeurs que les mots et commentaires de personnes ayant travaillé avec vous. Ne soyez jamais gêné de solliciter une recommandation, une personne qui vous apprécie en sera même flattée.

Notre système est ouvert. Nul besoin pour la personne qui vous recommande d’être membre chez nous. Vous pouvez donc demander même à quelqu’un qui ne connaît pas AgentSolo, il n’aura pas besoin de s’y inscrire.

Truc : Nous jugeons tellement important que nous offrons un mois gratuit comme agent solo privilège, pour les membres ayant atteint un certain nombre de recommandations. Pour les agents solo invités, il faut cumuler 5 recommandations; pour les agents solos privilèges, il faut 3 recommandations.

6- Secteurs d’activités
Vous pouvez inscrire jusqu’à 5 secteurs d’activités. Prenez le temps de bien identifier TOUS les secteurs qui vous décrivent le mieux. L’envoi des alertes de contrats (et d’emploi) est basé sur cette information sans compter que les prospects utilisent généralement ce critère pour faire leur recherche.

Truc : Inutile de vous inscrire dans un secteur où vous n’avez pas une compétence reconnue. Une telle inscription pourrait être mal interprétée par une personne qui consulte votre profil.

7- Réseaux
Plus vous établirez de contacts avec les autres membres, plus votre nom et votre profil circuleront. Le principe des fonctionnalités de réseau est d’établir un lien permanent avec vos connaissances professionnelles afin d’échanger rapidement des informations pertinentes, de suivre facilement vos évolutions respectives, et bien sûr montrer à tous ceux qui ne vous connaissent pas encore que votre réseau est vaste et de qualité. Lorsque vous consultez un profil, aurez-vous plus confiance pour une personne ayant un réseau de contacts inexistant ou pour une personne ayant un solide réseau bien établi. De surcroit lorsque ce réseau rejoint vos propres contacts d’affaires.

Truc : Les agents solos invités obtiennent des droits d’agents solos privilèges envers les membres de leur réseau de contacts; ainsi vous pouvez soumissionner sur les contrats et utiliser la messagerie interne pour les contacter, sans avoir à devenir agent solo privilège.

8- Publier des capsules
Se positionner comme expert est une des meilleures façons de bien illustrer sa compétence. Les capsules d’information sont là précisément pour vous permettre de publier des textes courts sur des sujets qui mettent en valeur votre expertise. Certaines capsules d’information sont lues par plusieurs milliers d’internautes. Vous pouvez facilement imaginer le volume d’affaires très intéressant et le nombre de contacts que ces petites capsules d’information ont pu générer à leurs auteurs.

Truc : Vous avez la possibilité de rédiger des capsules de conseils et veille ou des capsules d’entreprise. Bien que demandant beaucoup plus de travail, les capsules de conseils et veille procurent généralement une visibilité nettement plus grande.

9- URL personnalisée
Depuis toujours, tous les membres profitent d’une URL personnalisée pour leur profil public: http://membres.agentsolo.com/Votre_NomDeMembre. Deux avantages pour ce choix technologique, d’une part, les profils de membre étant ouverts et indexés par les grands moteurs de recherche (ex. Google), cette URL vous fournit un outil facile à optimiser; d’autre part, votre adresse ainsi présentée est plus facile pour vous à utiliser et à communiquer.

Truc : Ajoutez l’adresse de votre profil public à vos cartes professionnelles, à vos signatures de courriel ainsi que sur votre site web, le cas échéant. Cette adresse vous appartient.

10- Message-réseau
Vous avez sans doute remarqué dans le haut de votre tableau de bord, un grand espace contenant la phrase : Écrire à votre réseau. Comme cela le dit bien, cet outil vous permet d’écrire une courte phrase qui sera visible des membres de votre réseau. Vous avez une question, une bonne nouvelle, une réflexion, une demande? Cet espace vous permet de joindre rapidement et facilement votre réseau et d’entamer une discussion sur une page ouverte aux membres et aux non-membres.

Truc : Votre réseau s’étend probablement sur plusieurs médias sociaux. Vous avez donc la possibilité de diffuser votre message automatiquement auprès des membres de votre réseau Facebook, Identica et Twitter, et de poursuivre la discussion là où le préfèrent vos contacts, sur AgentSolo ou sur un autre réseau. Il n’est pas nécessaire d’être membre d’AgentSolo pour venir vous répondre à votre message-réseau.

EN PRIME – un dernier conseil
Dernier conseil, soyez actifs. Une excellente façon de vous faire proposer un contrat, un emploi, un conseil, etc., c’est d’être actif. Imaginez que vous alliez dans une activité de réseautage (un 5à7, par exemple), si vous restez seul dans votre coin, vos chances d’obtenir des retombées positives seront moins grandes que si vous vous mêlez aux autres et que vous participiez aux discussions, vous en conviendrez. Dans les médias sociaux, le principe est le même. Soyez actifs. Développez votre réseau, utilisez la messagerie interne pour mieux connaître certains autres membres, publier des capsules, multiplier les soumissions, écrivez aux offreurs de contrats, répondez aux messages-réseau, mettez à jour régulièrement votre profil, etc. Il n’y a pas de secret, ceux qui obtiennent le plus de contrats sur AgentSolo sont ceux qui maintiennent les plus hauts niveaux d’activité.

Bon succès!

(rétrolien)

Blogue / Blog

Qu’est-ce qu’un Analyste d’affaires en TI?

Voici un communiqué que nous vous reproduisons tel quel de la part de TECHNOCompétences:

TECHNOCompétences dirige une étude sur la profession d’analyste en TI pour :

Standardiser la profession;

– Assurer une relève suffisante et compétente d’analystes;
– Assurer le développement continu des compétences des analystes déjà sur le marché de l’emploi.

GROUPES DE DISCUSSION

Dans le cadre de cette étude, TECHNOCompétences est à la recherche de participants pour former un groupe de discussion portant sur la profession d’analyste en TI.

Envoyez votre candidature si vous êtes un :

– Employeur embauchant des analystes en TI
– Analyste d’affaires en TI
POURQUOI VOUS IMPLIQUER ?

Proposer vos pistes de solutions pour le développement des compétences de cette profession;
Contribuer à définir le profil type d’un analyste et des différentes sous-catégories d’analystes.

MONTRÉAL
QUAND & OÙ ?
24 février 8h30 à 12h00 (centre-ville de Montréal)

QUÉBEC
QUAND & OÙ ?
18 février 12h00 à 15h30 (centre-ville de Québec)

POUR PARTICIPER
Si vous êtes intéressé, envoyez un courriel mentionnant votre intérêt à Monsieur Rémi Villeneuve à rvilleneuve@technocompetences.qc.ca le plus tôt possible.

(rétrolien)

Blogue / Blog

Combien gagnent les travailleurs en TI ?

Combien gagne un rédacteur technique, un inspecteur au contrôle de la qualité, un conseiller en systèmes d’intégration, un analyste en besoin d’affaires, un programmeur, un architecte informatique, un concepteur scénariste, un chargé de projet, un intégrateur web, un infographiste, etc…

Beaucoup de spécialités composent le secteur des technologies de l’information (TI). Mais pour l’instant peu d’information permettent d’avoir une image fidèle de la rémunération dans cette industrie. C’est pour cette raison que TECHNOCompétences (comité sectoriel de main-d’œuvre en technologies de l’information et des communications) réalise depuis l’an dernier une enquête afin de documenter la rémunération des différents fonctions clés de l’industrie.

La seconde édition de l’enquête débutera bientôt. Les entreprises voulant y participer peuvent encore s’inscrire. Nous recommandons fortement aux entreprises du secteur des TI d’y participer. Voici le texte de l’invitation de TECHNOCompétences:

TECHOcompétences invite les entreprises du secteur des technologies de l’information et les entreprises qui emploient des professionnels en TI à participer à une enquête salariale sur les emplois en II. L’enquête sera conduite, avec toutes les garanties de confidentialité, par Aon Conseil, firme spécialisée en rémunération. Plus de 30 postes repères seront couverts dans cette enquête.

Près de 150 entreprises ont participé à l’enquête de 2008…

Inscrivez-vous sans tarder!

Les non-participants devront débourser entre 2 000 $ et 4 000$ s’ils désirent se procurer l’enquête. Les résultats ne seront pas rendus publics! Un sommaire public comprenant des informations générales sera publié. L’enquête va nous permettre de connaître quel type d’inflation il y a eu sur les salaires et de pouvoir faire la comparaison avec le reste de l’économie!

Le coût de participation qui vous permettra de recevoir le rapport complet d’enquête est de 150$. Ce prix est rendu possible par le financement de la Commission des partenaires du marché du travail et de TECHNOCompétences.

Conditions de participation :

Être une entreprise du secteur des TIC comptant plus de 3 employés.

OU

Être une entreprise comptant plus de 15 employés en TI occupant au moins 3 postes différents en TI.

ET

Inscrivez-vous en remplissant le formulaire de participation et le retourner à TECHNOCompétences avant le 8 février 2010.

Pour en savoir plus et obtenir le formulaire de participation: Enquête de rémunération 2010 sur les emplois en TI

(rétrolien)

Blogue / Blog

HAÏTI: il n’est pas trop tard pour donner

Comme chacun sait, Haïti a été frappé par un violent séisme qui a détruit une grande partie des infrastructures, une quantité innombrable d’immeubles résidentiels et commerciaux. Après une semaine, l’eau, la nourriture, les abris, les soins manquent encore cruellement. Sans compter tous les services d’urgence toujours nécessaires pour tenter de rescaper des survivants dans les décombres.

Haïti a besoin de nous. La meilleure manière d’aider, c’est de faire un don auprès d’un organisme reconnu et bien implanté sur place. Chaque dollar est important.

Voici une liste partielle d’endroits où vous pourriez faire un don et participer à cette vaste chaîne de solidarité internationale:

(rétrolien)

Blogue / Blog

Nouvelle section de l’AEDQ dans Vaudreuil-Soulanges

Le 27 janvier se tiendra le lancement de la section Vaudreuil-Soulanges de l’AEDQ.

Pour l’occasion, il y aura un 5@7 sous le thème l’Art du réseautage, animé par François Garon. Beaucoup de participants sont attendus, n’hésitez pas à vous joindre à eux.

Pour plus d’information, consultez les détails sur le site de l’AEDQ, ou contactez Nancy Isabelle.

Rappel pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas l’AEDQ: fondé en 1993, Affaires et développement québécois (AEDQ) est le premier des regroupements privés d’entrepreneurs autonomes au Québec. Par ses nombreuses activités de réseautage et de formation, cette association cherche à aider ses membres à:

  • se promouvoir et augmenter les occasions d’affaires,
  • s’entraider et échanger sur une base régulière,
  • accroître leur visibilité et demeurer informés,
  • développer leur expertise et compléter leurs connaissances,
  • développer un réseau d’affaires et générer du référencement.
(rétrolien)

Activités, conférences et formations, Travail autonome