Author Archive | Anne-Sophie Antoine

Comment trouver des clients

C’est une question qui revient souvent sur le forum d’Agent Solo, voici donc quelques pistes pour trouver des clients lorsqu’on est travailleur indépendant.

  • Répondre aux appels d’offres

On recommande toujours aux indépendants d’être proactifs, mais il ne faut pas oublier que beaucoup de clients ne prennent pas la peine de chercher, ils se contentent de rédiger une annonce et attendent d’être contactés. Ne négligez donc pas cette piste.

  • Être présent sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un excellent moyen de vous mettre en valeur et de montrer votre potentiel.  C’est aussi l’occasion d’entrer en contact avec des personnes qui s’intéressent à ce que vous faites et d’essayer de décrocher de nouveaux contrats.

  • Faire de la publicité

Vous pouvez opter pour la publication d’un encart publicitaire dans un journal local ou dans une revue spécialisée à grand tirage, et si cette stratégie ne vous convient pas, sachez qu’il existe de nombreux outils pour lancer une campagne publicitaire en ligne : Adsense de Google, les publicités sur Facebook ou LinkedIn ou les différentes options offertes par Twitter (au choix : tweets, comptes et tendances commandités) . Testez les différents produits et analysez les résultats pour voir ce qui est le plus efficace pour vous.

Et si vous vous demandez comment faire de la publicité sur Internet, sachez qu’il existe des sites spécialisés comme BuyAds.com qui vous permettent de faire de la publicité sur les sites Web.

  • Participer aux salons

Les salons professionnels sont l’endroit idéal où rencontrer de futurs clients et parler de ses services.  Ne passez pas à côté de cette opportunité et n’oubliez pas de prendre vos cartes d’affaires avec vous!

  • Faire du réseautage

Les groupes d’entrepreneurs sont nombreux et les rencontres professionnelles aussi. Avez-vous pensé à consulter les différents groupes de professionnels sur Meetup ? Beaucoup organisent des rencontres régulièrement et sont un bon moyen de rencontrer d’autres travailleurs pigistes également en quête de contacts.

Les groupes de LinkedIn peuvent aussi être une bonne piste pour le réseautage.

De plus, vous pouvez également consulter chaque mois sur le blogue d’Agent Solo les 5@7, conférences et formations à ne pas manquer.

Enfin, mettez-vous dans la peau d’un client potentiel : quelle stratégie adopteriez-vous pour trouver un professionnel dans votre domaine ?

Continue Reading

Blogue / Blog, Outils pour solos, Travail autonome, Trucs et astuces

Cinq bonnes raisons d’utiliser les réseaux sociaux lorsqu’on est pigiste

Vous êtes travailleur pigiste et vous hésitez encore à utiliser les réseaux sociaux dans votre vie professionnelle?

Voici 5 bonnes raisons qui vous aideront à franchir le cap.

1.       Prospecter de nouveaux clients

Les réseaux sociaux sont une excellente manière de prospecter de nouveaux clients, à commencer par LinkedIn. C’est l’occasion de vous montrer sous votre meilleur jour et de mettre en avant votre expertise. De plus en plus de recruteurs recherchent leur personnel sur Internet de nos jours, profitez-en.

2.       Asseoir sa crédibilité de professionnel

Le nombre de mentions J’aime sur Facebook, de commentaires, de personnes qui vous suivent sur Twitter et surtout, la qualité du contenu que vous publiez contribuent grandement à vous forger une solide réputation de professionnel. De plus, un potentiel client confiera plus facilement ses travaux à un prestataire de services avec une forte cote de popularité sur les réseaux sociaux car l’engagement des internautes apparaîtra alors comme un gage de confiance à ses yeux.

3.       Promouvoir ses services

La plupart de ces réseaux étant gratuits, ils offrent une chance unique de promouvoir vos services à moindre coût, il serait donc dommage de ne pas en profiter. Je précise tout de même que si ces réseaux sont un bon moyen de faire de la publicité, cela ne devrait pas être votre motivation principale. L’échange et le partage sont à la base de tous les réseaux sociaux.

4.       Réseauter

Comme dans le réseautage réel, le réseautage virtuel offre de grands avantages. D’abord, c’est l’occasion de tisser des liens avec des collègues et des spécialistes dans votre domaine qui pourront vous donner de précieux conseils, et puis c’est aussi l’opportunité d’établir des contacts avec des gens qui évoluent dans le même milieu que vous. Après tout, même si les personnes qui vous suivent n’ont pas besoin de vos services, ils peuvent peut-être vous recommander auprès de personnes qui elles en ont besoin.

5.       Se différencier

Commentez et partagez de l’information. C’est l’occasion ou jamais de vous mettre en valeur. Le but est de sortir du lot. Il existe de nombreux réseaux sociaux, choisissez donc ceux qui sont le plus ludiques pour vous et qui répondent le mieux à vos besoins.

Continue Reading

Blogue / Blog, Outils pour solos, Travail autonome, Trucs et astuces

L’art de définir ses tarifs

Se lancer dans une carrière de travailleur pigiste a son lot d’avantages et d’inconvénients, c’est indéniable, et ce n’est pas toujours facile de savoir quel prix demander lorsqu’on arrive à peine sur le marché.

Voici donc quelques conseils pour vous aider à vous y retrouver :

Prendre connaissance des prix du marché
Si vous n’avez aucune idée des prix pratiqués dans votre domaine, ne vous fiez pas au prix que vous propose le premier client venu, renseignez-vous avant de donner ou d’accepter un prix. Par exemple, vous pouvez commencer par consulter les statistiques fournies par un site de référence majeure, mais ne vous limitez pas à une source, cherchez-en plusieurs.
N’hésitez pas à poser la question sur des forums ou faire une recherche sur Internet pour voir si la question a déjà été posée (et je vous garantis qu’elle l’a déjà été). Vous pouvez aussi contacter l’association ou l’ordre de votre profession, car certains disposent de statistiques à ce sujet. Certes, personne ne peut vous dire combien demander à votre client, mais peut-être trouverez-vous des personnes prêtent à vous dévoiler combien elles demandent aux leurs. Il ne s’agit pas de copier les tarifs des autres, mais d’être conscient des prix pratiqués sur le marché.

Définir la bonne fourchette
Il est très rare qu’on obtienne le prix désiré du premier coup, surtout lorsqu’on ne travaille pas avec des clients directs. Commence alors un véritable travail de négociateur. Pour ne pas être déstabilisé, définissez le tarif que vous aimeriez idéalement toucher et fixez-vous un tarif minimum en dessous duquel vous n’acceptez pas de descendre.

Tenir compte de son expérience
Soyons réalistes, l’expérience compte et justifie en grande partie le tarif demandé. Ajustez donc votre prix en fonction de votre expérience. Attention tout de même de ne pas vous dévaloriser, surtout si vous avez de l’expérience dans un domaine connexe ou que vous possédez un diplôme dans votre domaine.

Rester cohérent
Dans certaines professions comme la traduction, on demande souvent un prix au mot, à la page et à l’heure, alors préparez-vous. Surtout, restez cohérent. Ne demandez pas 0,16 $ du mot puis 35 $ de la page, ça n’aurait aucun sens.

Penser au futur
Restez dans la fourchette que vous avez définie et tenez-vous-y. Si vous avez bien fait votre travail, cette méthode vous permettra de filtrer les clients peu scrupuleux et vous aidera à trouver les clients avec lesquels tisser une relation durable. Les premiers mois sont parfois difficiles et la peur pousse parfois à accepter des tarifs trop bas par rapport au marché. Dans ces moments-là, pensez au futur, en refusant de travailler pour un tarif en dessous des prix du marché, vous défendez votre réputation et votre profession, ce qui s’avérera payant à la longue. Et si les mois se succèdent et que vous ne trouvez toujours pas de clients dans votre fourchette de prix, c’est soit que vous n’employez pas la bonne méthode de recherche, soit que les données que vous avez utilisées pour établir votre budget sont erronées. Si après avoir revu vos tarifs vous trouvez que ceux-ci sont compétitifs, tenez bon et multipliez les outils de recherche : forums, petites annonces, réseautages, réseaux sociaux, les moyens sont nombreux alors ne vous découragez pas!

Continue Reading

Blogue / Blog, Collaboration, Comptabilité, Travail autonome, Trucs et astuces