Author Archive | ywilliams

En vrac, à lire sur le Web… #5

Liste des articles partagés sur nos comptes de médias sociaux durant le mois de mars. Pour lire au fur et à mesure de nos découvertes, suivez-nous sur Facebook et sur Twitter.

EN FRANÇAIS

EN ANGLAIS

(rétrolien)

À lire sur le Web, Blogue / Blog, Travail autonome, Trucs et astuces

En vrac, à lire sur le Web… #4

Liste des articles partagés sur nos comptes de médias sociaux durant le mois de mars. Pour lire au fur et à mesure de nos découvertes, suivez-nous sur Facebook et sur Twitter.

EN FRANÇAIS

EN ANGLAIS

(rétrolien)

Blogue / Blog

En vrac, à lire sur le Web… #3

Liste des articles partagés sur nos comptes de médias sociaux durant le mois de mars. Pour lire au fur et à mesure de nos découvertes, suivez-nous sur Facebook et sur Twitter.

EN FRANÇAIS

EN ANGLAIS

(rétrolien)

À lire sur le Web, Blogue / Blog, Travail autonome, Trucs et astuces

En vrac, à lire sur le Web… #2

Liste des articles partagés sur nos comptes de médias sociaux durant le mois de février. Pour lire au fur et à mesure de nos découvertes, suivez-nous sur Facebook et sur Twitter.

EN FRANÇAIS

EN ANGLAIS

(rétrolien)

À lire sur le Web, Blogue / Blog, Réseautage, Travail autonome

Recherche : conciliation travail-famille et les relations interpersonnelles chez les travailleurs autonomes

Vous êtes un travailleur autonome travaillant au Québec, vous utilisez les technologies d’information et de communication (Internet, téléphonie mobile, courriels, etc.); vous travaillez minimum 20 heures par semaine et vous avez au moins un enfant à la maison? Cette recherche est pour vous.

Des chercheurs universitaires mènent présentement une enquête qui « vise à mieux comprendre les effets positifs et négatifs de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur la conciliation travail-famille et la qualité des relations interpersonnelles chez les travailleurs autonomes ».

Chaque travailleur autonome est concerné par ces questions. Nous encourageons fortement tous les travailleurs autonomes correspondant aux critères recherchés à participer au sondage. Partagez l’information auprès de vos amis. Le succès d’une recherche repose entre autres sur la pluralité des participants; et mieux connaître la réalité de vos conditions quotidiennes ne peut qu’être que souhaitable pour tous.

Afin d’encourager la participation, le groupe de recherche offre une légère compensation financière.

Pour participer à l’enquête et répondre au sondage, cliquez sur ce lien: http://www.sogosurvey.com/survey.aspx?k=SsQVSQRsTsPsPsP&lang=0&data

Et si vous n’avez pas le temps en ce moment, ajoutez le sondage dans vos signets, vous y reviendrez plus tard.

Lettre d’invitation officielle:
INVITATION À PARTICIPER À UNE RECHERCHE UNIVERSITAIRE
 
Effets de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur la conciliation travail-famille et les relations interpersonnelles chez les travailleurs autonomes
 
http://www.sogosurvey.com/survey.aspx?k=SsQVSQRsTsPsPsP&lang=0&data=
 
Une équipe de recherche universitaire s’intéresse à la réalité des travailleurs autonomes ainsi qu’aux effets positifs et négatifs de l’utilisation des TIC sur la conciliation de leurs rôles de vie et la qualité de leurs relations interpersonnelles.
 
L’objectif est d’en arriver à formuler des recommandations pour favoriser la mise en place de services et de politiques adaptés à la réalité des travailleurs autonomes faisant usage des TIC et à cibler des actions spécifiques pour aider un nombre croissant de travailleurs aux prises avec des difficultés dans la conciliation de leurs rôles de vie.
 
Pour participer à cette recherche, vous devez :
1-être travailleur autonome au Québec, peu importe votre domaine professionnel
2-utiliser des TIC (Internet, téléphone cellulaire ou intelligent, courriel, etc.)
3-travailler au moins 20h par semaine
4-avoir au moins un enfant à la maison (à temps plein ou à temps partiel)
 
Votre participation consiste en 3 passations de tests psychométriques en ligne, avec 6 mois d’intervalle entre chacune. De plus, 60 personnes choisies aléatoirement seront invitées à participer à une entrevue semi-dirigée d’environ 90 minutes. Une compensation financière de 25$ sera versée pour chaque passation en ligne et les participants à l’entrevue recevront 75$.
 
Pour de plus amples informations sur la recherche, vous pouvez contacter la responsable de la recherche, Lise Lachance, Ph.D. professeure titulaire à l’UQAM au (514) 987-3000 #8332 ou lachance.lise@uqam.ca ou vous rendre directement sur le site Web du questionnaire en ligne :
http://www.sogosurvey.com/survey.aspx?k=SsQVSQRsTsPsPsP&lang=0&data=

(rétrolien)

Enquête, Travail autonome

Le coworking au Québec – état des lieux

(mise-à-jour février 2015)

Depuis maintenant 5 ans, nous proposons une liste des espaces de coworking. Si les premières années, cette liste n’était composée que d’une poignée d’adresses (exclusivement de Montréal), aujourd’hui, on sent la popularité croissante de ces espaces de travail.

C’est maintenant 24 adresses que nous pouvons recenser à travers le Québec. Les villes de Québec, Beauport, Ste-Thérèse, Gatineau et Verchères se sont ajoutées à Montréal. Et nous connaissons quelques autres projets en gestation.

Petit rappel pour ceux qui sont moins familiers avec le concept. Le coworking (ou espace de travail partagé ou cotravail) est un lieu de travail fréquenté par des travailleurs autonomes et des microentreprises, qui combine partage de bureaux et réseau d’échange et de collaboration.

Cette formule permet donc à une multitude de professionnels et startups d’avoir un milieu de travail confortable et économique, tout en profitant des avantages de la cohabitation stimulante avec d’autres professionnels provenant de secteurs d’activités similaires ou complémentaires.

Les formes juridiques des espaces de coworking varient beaucoup selon les endroits (de la coopérative à l’entreprise privée) tout comme les activités de réseautage entre les membres. Chacun peut trouver la formule qui lui convient.

Je vous invite donc à prendre connaissance de cette liste et de nous transmettre toute adresse manquante ou nouveau projet en préparation. Et si l’aspect solitaire du travail autonome vous pèse, allez en visiter un près de chez vous!


Afficher Co-working – espaces de travail partagé sur une carte plus grande

LISTE DES ESPACES DE COWORKING

BASSE LAURENTIDES

29 T | espace collaboratif (Le)
Niché entre l’espace «coworking» et le centre d’affaires, le 29 T | espace collaboratif offre un environnement de travail professionnel, flexible et abordable aux travailleurs indépendants, propriétaires de petites entreprises et start-up, représentants, etc.
29 rue Turgeon, Ste-Thérèse (Qc) J7E 3H2
http://le29t.com/

GATINEAU

Créagora
Créagora, c’est un espace de travail partagé, un réseau de socialisation et de collaboration. C’est une coopérative de solidarité gérée par et pour ses membres, une plateforme pour les activités professionnelles des travailleurs autonomes et des petites entreprises de Gatineau et de l’extérieur
900, boulevard de la Carrière, bureau 103 Gatineau (Qc) J8Y 6T5
http://www.creagora.coop/

GRANBY

Noburo
Noburo regroupe une communauté d’entrepreneurs qui ont choisi de partager un espace, une vision et des valeurs communes. C’est un endroit où ont lieu des rencontres et des événements. C’est un endroit pour travailler et pour apprendre des autres
164 rue Cowie (Bureau 303), Granby, Qc. J2G 3V3
http://noburo.coop/

LAVAL

coworkinglaval.com
Les espaces de travail disponibles sont partagés avec les programmeurs et techniciens de Direct Impact Solutions, une entreprise jeune, dynamique et professionnelle.
1650, Place de Lierre, Laval, (Qc) H7G 4X7
http://coworkinglaval.com

LONGUEUIL

Coworking Rive-Sud
Espace de travail collaboratif et coopératif sur la Rive-Sud de Montréal dans le vieux Longueuil et à Chambly qui regroupe une communauté d’entrepreneurs, de travailleurs autonomes et de télétravailleurs ayant choisi de partager un espace, une vision et des valeurs communes.
67 Sainte-Elizabeth, Longueil, Qc. J4H 1J3
Espace Longueuil

MONTRÉAL

6cent1 (Le)
Cet environnement de travail a été conçu pour favoriser la synergie entre les entreprises, tout en offrant aux locataires des bureaux munis de tous les essentiels :
poste de travail, internet, téléphone, rangement, salle de conférence, cuisine.
400, rue Atlantic, suite 601, Montréal (Qc) H2V 1A5
http://6cent1.com/

Centre Cloud.ca
Espace pour la tenue d’événements pour les communautés TI et startup. Le Centre cloud.ca est l’un des principaux carrefours technologiques à Montréal et est hébergé dans un espace post-industriel de 8000 pi² en briques et en bois d’œuvre avec de hauts plafonds et une ambiance aérée.
420 Rue Guy, Montréal, QC H3J 1S6
http://centre.cloud.ca/

Colectiv
S’adressant autant aux entreprises qu’aux particuliers, ce grand loft est situé au cœur du Plateau Mont-Royal sur l’avenue piétonne de la rue Roy devant une place publique
880 rue Roy Est, Suite 300, Montréal (Qc) H2L 1E6
http://www.colectivspace.com/

Communoloft
Le modèle d’affaires de Communoloft favorise un développement organique des nouvelles entreprises grâce à un programme de soutien qui réduit les risques, tout en assurant les plus bas coûts possibles à nos membres. Pour aider les compagnies naissantes à contourner cet obstacle majeur que sont les dépenses exorbitantes entraînées par leur démarrage, et leur offrir de meilleures chances de succès
– 3965, rue Sainte-Catherine est, Montréal
– 5524 St-Patrick, Montréal
– 6750 de l’Esplanade, Montréal
– 7 René-Lévesque Ouest, Montréal
http://communoloft.com/

Ecto
ECTO réunit un ensemble d’individus mus par le désir de mettre en place une nouvelle forme d’organisation du travail, adaptée à la réalité économique du XXIe siècle. S’appuyant sur le modèle des coworking spaces (un mouvement en plein essor), la coopérative ECTO offre à ses membres un espace collectif de travail et d’échanges qui permet de nourrir le travail des uns et des autres, tout en contribuant à leur mieux-être, et en encourageant la synergie entre les personnes qui travaillent dans des domaines distincts.
936 av. Mont-Royal Est, 2e étage – Montréal (Québec) H2J 1X2
http://www.ecto.coop/

Espace 360
Installée dans une ancienne fabrique de ceintures remise à neuf, ESPACE 360 offre un espace de travail créatif et dynamique sur une surface de 8000 pieds carrés.
7248 rue St-Urbain, Montréal, Qc H2R 2Y6
http://www.espace-360.com/

Halte 24-7
La Halte 24-7 offre une solution entièrement axée sur le développement d’affaires des professionnels, des travailleurs autonomes, des entreprises en démarrage et des petites entreprises établies.
4284 rue de La Roche, Montréal (Qc) H2J 3H9
http://halte24-7.com/

HUB 305
Espace de co-working coopératif conçu pour les petites et très petites entreprises, le Hub305 est à la fois un lieu de travail, d’échanges et de collaborations entre entreprises en démarrage.
305 rue de Bellechasse, suite 200, Montréal, QC H2S 1W9
http://hub305.coop/le-hub/

Maison Notman (La) | Notman House
La Maison Notman est le centre d’innovation technologique et du web à Montréal. Elle est aussi un incubateur pour de nombreuses jeunes entreprises qui peuvent louer des bureaux et espaces de travail de manière flexible. L’espace de travail partagé est un environnement ouvert avec postes de travail pouvant être loués à la journée, à la semaine ou au mois.
51 Sherbrooke Ouest, Montréal H2X 1X2
http://notman.org/fr/espace-de-bureaux/

Nexus Montréal
Nexus Montreal a ouvert ses portes en juillet 2011. L’idée initiale a débuté 3 mois plus tôt quand les gestionnaires de Noesis Innovation, une petite entreprise fournissant des technologies web et mobiles, se mirent à la recherche d’un espace de bureau convenable et attrayant pour opérer leurs activités. Ils voulaient de bonnes possibilités d’expansion sans toutefois devoir assumer immédiatement les frais d’un grand espace de bureau.
4475, boul. St-Laurent, 2e étage, Montréal, QC H2W 1Z8
http://www.nexusmontreal.com/fr/Home

Plancher (Le) / Usine C
Avoir accès à un espace de travail muni de tables de travail, connexion wifi, imprimante, machine à café, salle de réunion et casiers individuels à l’étage. Bâtir une communauté créative d’artistes d’artisans et de travailleurs culturels aux compétences complémentaires dans un esprit d’intelligence collective.
1345, avenue Lalonde Montréal (QC) H2L 5A9
http://www.usine-c.com/le-plancher/

Orbit Montréal CoWorking
ORBIT propose de petits bureaux situés à Montréal, au cœur du Plateau Mont-Royal, dont la location se fait « au mois ». Ainsi, pour un budget très abordable, vous pouvez recevoir des clients, rassembler une équipe de travail et, dans le même temps, échanger avec d’autres travailleurs pour commencer à bâtir votre réseau.
4360 rue d’Iberville, Montréal, QC, H2H 2L8
http://www.orbitmontreal.com/

Station C
L’espace est destiné aux professionnels indépendants, aux travailleurs autonomes, aux entrepreneurs, et à tous ceux qui travaillent habituellement à la maison ou au café, mais aimeraient socialiser et réseauter comme dans un bureau.
5605 avenue de Gaspé, suite 106, Montréal, Québec H2T 2A4
http://station-c.com/

Studios IDÉAL
Les studios IDÉAL c’est avant tout un espace de création et d’innovation, qui a pour vocation de créer un environnement propice au foisonnement d’idées dans une atmosphère de collaboration, de créativité et d’ouverture.
4035 St-Ambroise, Montréal QC H4C 2E1
http://idealcotravail.blogspot.ca/

QUÉBEC

Abri.co
L’Abri.Co c’est une contraction des mots abri et cotravail. Phonétiquement c’est le fruit, l’abricot, frais, épuré et sucré. L’Abri.Co c’est pour les travailleurs autonomes, créatifs, bidouilleurs et hackers qui cherchent au quotidien une liberté d’action et de mouvement.
520 Charest Est #390, Québec (QC) G1K 3J3
https://abri.co/

Espace Koala
Appuyer et promouvoir les travailleurs autonomes en leur fournissant un espace de travail adapté et convivial. L’espace Koala désire mettre de l’avant la coopération, l’entraide et permettre à ses membres de créer des contacts qui leur seront utiles tout au long de leur carrière.
190 Dorchester, suite 70, Québec, (Qc) G1K 5Y9
http://www.espacekoala.com/

Espace Niviti
L’Espace Niviti permet : aux employés de Niviti qui travaillent à distance de se rassembler, à notre communauté de se rencontrer, travailler ensemble et développer des relations, à toute personne, d’assister à des formations pour apprendre à créer et animer des communauté Web enrichissantes
469 C, rue seigneuriale, Beauport (QC) G1C 3R2
http://niviti.com/espace/

Sutton

Postes de bureau
Premier espace de coworking en milieu rural au Québec.
16A principale Nord, Sutton, (QC) J0E 2K0
http://www.postesdebureau.com/

VERCHÈRES

Station 608
Station 608 est un espace de travail partagé situé à Verchères sur la rive sud à 35km de Montréal. Bureaux en co-working, lieu studieux, convivial et confortable, l’atmosphère oscille entre communication et réseautage.
608, Marie Victorin,2e étage, Verchères, J0L2R0
http://station608.com/

(rétrolien)

Blogue / Blog, Collaboration, Outils pour solos, Réseautage, Travail autonome, Vie de pigiste

En vrac, à lire sur le Web… #1

Liste des articles partagés sur nos comptes de médias sociaux durant le mois de mars. Pour lire au fur et à mesure de nos découvertes, suivez-nous sur Facebook et sur Twitter.

EN FRANÇAIS

EN ANGLAIS

(rétrolien)

À lire sur le Web, Blogue / Blog, Travail autonome, Trucs et astuces

Le Web à Québec, 5e édition

Lundi dernier, le Web à Québec, de son petit nom WAQ, a annoncé la programmation pour sa prochaine édition qui se tiendra du 18 au 20 mars aux Espaces Dalhousie (à Québec, bien sûr).

WAQ

Il s’agit de la 5e édition d’un événement qui devient chaque année plus incontournable. Conférences, ateliers pour geeks et moins geeks, réseautage professionnel, rencontres d’affaires; tout à l’attention des professionnels du numérique.

Vous ne connaissez pas le WAQ et vous êtes un professionnel du Web? Courrez vite prendre les informations, ça pourrait vous intéresser. Alors que de nombreux événements peinent à se renouveler pour répondre aux besoins de la communauté numérique, le WAQ réussit à gagner en maturité et pertinence, à l’image du dynamisme des intervenants du milieu à Québec qui multiplient les projets innovants et structurants dans un grand esprit de collaboration.

Pour en connaître plus sur l’événement et consulter la programmation complète : http://webaquebec.org/

Lire aussi sur le sujet:
La particularité des événements Web à Québec, de Mario Asselin.

(rétrolien)

Blogue / Blog

Les gestionnaires de communauté en 2015

Voilà quelques années, on ne parlait même pas de communautés en ligne (ou à peine), les conditions techniques n’y étaient pas. Aujourd’hui, la popularité des grands réseaux sociaux est telle que les entreprises font tout pour y rejoindre leur clientèle. Une toute nouvelle profession est née, celle de gestionnaire de communauté (ou community manager). C’est-à-dire la personne qui au sein d’une communauté en ligne l’animera pour la maintenir active.

Par exemple, le gestionnaire de communautés sera la personne qui interagira avec vous, au nom d’une compagnie, sur les médias sociaux. Lorsque vous faites un commentaire concernant une mauvaise expérience avec un produit sur un réseau (comme Twitter), il y a de fortes chances que le gestionnaire responsable de ce produit intervienne dans la discussion (en s’affichant, bien sûr, au nom du produit) pour tenter de régler votre problème.
Plus largement, si on reprend la définition de Wikipédia, le métier de gestionnaire de communauté consiste à animer et à fédérer des communautés sur Internet pour le compte d’une société, d’une marque, d’une célébrité ou d’une institution.

La compagnie Kontest, spécialisée dans la production d’application de concours sur mobile, a présenté la semaine dernière les conclusions d’une petite étude non scientifique qu’elle a menée auprès des gestionnaires de communautés afin de mieux la connaître. Le résumé de cette étude est présenté dans l’infographie.

Sur le blogue de Kontest, vous pouvez consulter les diapos de la présentation détaillée de cette étude, dévoilée lors d’un meetup de gestionnaires de communauté tenu à la maison Notman, le 15 janvier dernier.

Les solos intéressés par cette profession naissante pourront avec cette infographie avoir une bonne idée générale de ses différentes facettes.

Infographie - gestionnaires de communauté au Canada

Infographie – gestionnaires de communauté au Canada

(rétrolien)

Blogue / Blog, Enquête

Un petit rappel à tous nos offreurs de contrats

Des centaines de contrats sont négociés chaque mois sur AgentSolo; nous remercions chacun des offreurs de contrats de cette confiance toujours renouvelée envers notre communauté de professionnels; plus de 36 000 professionnels de haut niveau, spécialisés et expérimentés.

Par contre, plusieurs offreurs de contrats oublient de bien gérer leurs offres de contrats. Par exemple, un cas fréquent, les offreurs de contrats qui omettent de nous communiquer le soumissionnaire retenu pour la réalisation du mandat. Il arrive même trop souvent que l’identité du gagnant d’une offre nous provienne directement du membre plutôt que de l’offreur, pour voir ajouter l’information à son dossier. Bien compléter vos offres est important pour les membres d’AgentSolo comme pour vous.

Est-ce par manque de temps, par manque d’intérêts, par négligence, par incompréhension du système de soumissions ? Difficile de savoir. Sans doute un joyeux mélange de toutes ces raisons.

Chers offreurs, il est important pour vous tout autant que pour les soumissionnaires de bien compléter les processus d’offres que vous affichez. Pour un soumissionnaire, c’est important de voir apparaître à son dossier un mandat qui lui est confié; c’est une indication d’expérience, comme l’est une recommandation. Pour l’offreur de contrats, c’est tout aussi important; votre dossier n’en sera que plus attrayant lors de vos prochaines offres si l’historique de vos offres passées indique que vous attribuez vos offres. Alors qu’un offreur ayant 5, 10, 15 offres de contrats dans son historique, avec la mention « finalisée » sans précision à qui furent attribués les mandats, risque de moins intéresser les meilleurs agents solos. Tout comme seront moins motivés vos anciens soumissionnaires s’ils n’ont pas reçu de précision sur l’état de leur soumission.

Ce n’est pas tout de recevoir des soumissions et de sélectionner vos candidats idéals. Il faut aussi apprendre à entretenir ses relations. Vous sollicitez la participation de professionnels compétents et expérimentés, il est donc normal que ceux-ci s’attendent à être traités comme tel.

  1. Prendre le temps d’écrire à CHAQUE soumissionnaire.

    Prenez le temps d’écrire à chaque soumissionnaire; même à ceux que vous ne retenez pas. N’oubliez jamais que le processus de sélection est une forme avancée de réseautage. Le soumissionnaire que vous ne retenez pas est peut-être la ressource qu’il vous faudra pour votre prochain mandat. Plutôt que le négliger, apprenez à le connaître. Une personne de plus que vous aurez qualifiée pour vos besoins futurs si vous prenez le temps d’échanger, même minimalement, avec elle. Vous n’aurez peut-être jamais d’autres occasions de croiser cette personne si vous ne profitez pas de cette occasion.

  2. Respecter le mieux possible les ÉCHÉANCES de sélection que nous vous proposons.

    Le système de soumission vous offre des contraintes d’échéanciers. Bien évidemment, vous pouvez raccourcir ces échéances à tout moment si vous avez trouvé la bonne personne (il est inutile de maintenir une offre ouverte si vous avez trouvé la bonne personne); mais vous pouvez aussi prolonger la période de soumission et la période de sélection selon vos besoins. Il y a toutefois problème lorsque l’offreur n’en tient nullement compte, surtout lorsque le processus de sélection est retardé. Les soumissionnaires restent dans l’incertitude. Il est important qu’ils soient mis au courant des retards dans le processus. Ne serait-ce que pour maintenir un niveau de confiance élevé.

    Vous pouvez aussi en tout temps utiliser la messagerie pour écrire aux soumissionnaires afin de faire les précisions nécessaires. Surtout aux candidats les plus sérieux. N’attendez surtout pas qu’ils ne soient plus intéressés ou libres. Vous n’avez qu’à cliquer sur l’icône « envoyer un message » apparaissant sur chaque soumission en ligne ou reçue par courriel pour entretenir de bonnes relations.

  3. Prendre le temps de compléter le processus d’ATTRIBUTION en ligne des vos mandats.

    Prenez le temps de nous indiquer à qui vous attribuez le mandat. Votre but en affichant des offres sur AgentSolo, n’était pas de ne récolter qu’une série de noms, de propositions et de C.V. Vous voulez surtout faire avancer un projet. Une fois que vous aurez terminé votre négociation avec les agents solos, une fois que vous aurez fait votre choix et que vous aurez averti les soumissionnaires, venez sur votre compte et utilisez la fonction « attribuer le contrat ». Le soumissionnaire vous en sera reconnaissant, tout comme vous pourrez profiter des avantages à long terme de cette inscription dans votre dossier.

  4. Prendre le temps de bien conclure vos CONVERSATIONS professionnelles

    Si le nombre de contrats affichés publiquement sur notre plateforme de négociations se compte en centaines chaque mois, la portion négociée en privé directement par la messagerie est équivalente. Donc, une négociation qui débute par des messages envoyés directement par l’offreur à certains solos sélectionnés, et qui se poursuit par messagerie (ou toute autre méthode que les parties auront jugée plus efficace). Malheureusement, là encore, certains offreurs négligent de bien terminer les relations qu’ils ont amorcées. En effet, certains offreurs, une fois trouvée la personne correspondant à leur besoin, arrêtent les conversations avec les autres candidats. Là aussi, prenez le temps de bien fermer vos conversations. Ne laissez personne en suspend d’une réponse. D’autant que cette fois-ci, plus encore que par le processus public de soumission, c’est vous qui avez initié le contact en écrivant directement aux candidats. Ça ne prend que quelques minutes pour écrire aux différentes personnes que vous avez contactées.

J’espère que ces quelques rappels aideront les offreurs de contrats à mieux gérer leurs offres. Et si vous avez la moindre hésitation ou des questions sur la gestion de ces offres, n’hésitez pas à écrire à notre service à la clientèle. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

P.-S.. Pour les membres engagés dans un processus de soumission, n’hésitez pas à écrire aux offreurs afin de connaître où en est le processus de sélection. Votre effort de soumission mérite que vous soyez informé de l’état de votre proposition. La messagerie interne est toute désignée pour écrire aux offreurs, si vous n’avez pas déjà en main leurs coordonnées.

(rétrolien)

AgentSolo.com, Blogue / Blog, Travail autonome, Trucs et astuces