Les gestionnaires de communauté en 2015

Voilà quelques années, on ne parlait même pas de communautés en ligne (ou à peine), les conditions techniques n’y étaient pas. Aujourd’hui, la popularité des grands réseaux sociaux est telle que les entreprises font tout pour y rejoindre leur clientèle. Une toute nouvelle profession est née, celle de gestionnaire de communauté (ou community manager). C’est-à-dire la personne qui au sein d’une communauté en ligne l’animera pour la maintenir active.

Par exemple, le gestionnaire de communautés sera la personne qui interagira avec vous, au nom d’une compagnie, sur les médias sociaux. Lorsque vous faites un commentaire concernant une mauvaise expérience avec un produit sur un réseau (comme Twitter), il y a de fortes chances que le gestionnaire responsable de ce produit intervienne dans la discussion (en s’affichant, bien sûr, au nom du produit) pour tenter de régler votre problème.
Plus largement, si on reprend la définition de Wikipédia, le métier de gestionnaire de communauté consiste à animer et à fédérer des communautés sur Internet pour le compte d’une société, d’une marque, d’une célébrité ou d’une institution.

La compagnie Kontest, spécialisée dans la production d’application de concours sur mobile, a présenté la semaine dernière les conclusions d’une petite étude non scientifique qu’elle a menée auprès des gestionnaires de communautés afin de mieux la connaître. Le résumé de cette étude est présenté dans l’infographie.

Sur le blogue de Kontest, vous pouvez consulter les diapos de la présentation détaillée de cette étude, dévoilée lors d’un meetup de gestionnaires de communauté tenu à la maison Notman, le 15 janvier dernier.

Les solos intéressés par cette profession naissante pourront avec cette infographie avoir une bonne idée générale de ses différentes facettes.

Infographie - gestionnaires de communauté au Canada

Infographie – gestionnaires de communauté au Canada

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire