Le bien-être financier des travailleurs autonomes

Statistiques Canada, dans son dernier numéro de L’emploi et le revenu en perspective, a rendu public une étude sur la différence entre les travailleurs autonomes et les employés rémunérés au niveau du revenu, du patrimoine financier et des dépenses. Environ 16% des travailleurs se déclarent travailleurs autonomes, soit 2,7 millions de Canadiens en 2010. La définition du travailleur autonome est imprécise, on en convient. Cela va de certains propriétaires de grandes entreprises à l’agriculteur et passant par le professionnel indépendant. Le spectre est large

L’étude de StatCan est l’une des rares qui cherchent à montrer à large échelle, la différence entre les travailleurs autonomes et les salariés. Cette étude a été menée par Sébastien LaRochelle-Côté et Sharanjit Uppal d la Division de la statistique du travail.

Nous vous invitons à en prendre connaissance.

Version HTML | Version PDF

Voici quelques faits saillants:

* Le revenu médian des ménages de l’ensemble des travailleurs autonomes représentait 81 % de celui des employés rémunérés en 2009. Cependant, les niveaux de revenu variaient d’une catégorie de travailleurs autonomes à l’autre. Selon la plupart des indicateurs, les travailleurs autonomes qui étaient propriétaires d’une entreprise constituée en société avaient un revenu du ménage supérieur à celui des employés rémunérés alors que les travailleurs non constitués en société avaient un revenu médian inférieur.

* Puisque les finances personnelles des travailleurs autonomes sont souvent liées d’une certaine manière aux finances d’entreprise, il est important d’examiner d’autres indicateurs du bien-être financier, incluant l’accumulation de patrimoine financier.

* Les travailleurs autonomes avaient un patrimoine financier plus élevé que les employés rémunérés. Se situant à 520 000 $, la valeur nette médiane des travailleurs autonomes — la différence entre l’actif et le passif du ménage — était 2,7 fois plus élevée que celle des employés rémunérés (195 000 $). Les travailleurs autonomes déclaraient non seulement des niveaux plus élevés d’actifs commerciaux, mais également des niveaux plus élevés de biens corporels.

* Avec un plus important patrimoine financier à gérer, les travailleurs autonomes étaient plus susceptibles d’avoir de bonnes connaissances concernant les finances. En fait, ils ont obtenu plus de réponses correctes, en moyenne, à une série de questions utilisées pour évaluer les capacités financières.

* Bien que moins de travailleurs autonomes aient déclaré se préparer financièrement pour la retraite, la majorité, soit environ 75 %, avait
confiance ou très confiance que leur revenu de retraite
serait suffisant pour maintenir leur niveau de vie. Le pourcentage était de 69 % pour les employés rémunérés.

* À des niveaux de revenus égaux, les dépenses des ménages différaient peu entre les travailleurs rémunérés et les travailleurs autonomes.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire