La gestion de sa vie numérique, rencontre avec Hicham Souilmi

Les médias sociaux prennent une place toujours plus grande chaque jour. Le temps qu’on y consacre va en s’accroissant, que ce soit à des fins professionnelles ou pour y entretenir nos liens amicaux et familiaux.

Bien qu’il soit important d’y développer son identité numérique et de maintenir une présence équivalant à l’image qu’on veut projeter, il est tout aussi primordial d’apprendre à y accorder un temps en harmonie avec le retour sur l’investissement attendu.

Le 13 avril, Hicham Souilmi abordera cette question dans une présentation intitulée dans le cadre d’IdentityCampQuebec.

En vue de cette présentation, Hicham a accepté de répondre à nos questions. Nous vous invitons à assister à cette présentation, qui est gratuite, si vous désirez discuter avec d’autres personnes tout aussi concernées que vous par cette question.

———————————————————————

Hicham SouilmiQuestion 1:
Dans ta présentation, tu aborderas une nouvelle réalité avec laquelle est confrontée toute personne qui veut être actif sur le Web et dans les médias sociaux. Tu peux nous en dire un mot ?

Devant la multiplication des échanges et des conversations auxquelles nous participons, il devient important de se poser la question de l’organisation. Celle-ci tourne essentiellement autour des objectifs que nous nous sommes fixés: quelle image construisons-nous ? Avec qui voulons-nous nous connecter ? Pourquoi ? Autant de questions qui sont bien sûr très différentes pour chacun, mais qui détermineront notre organisation pour gérer cette vie numérique.

À partir de là, on peut réfléchir si l’on peut établir de bonnes pratiques dans la gestion du temps, de notre implication aussi bien dans les publications, partage de contenus que dans les échanges. Ce sera les grands axes de ma présentation du IdentityCamp du 13 avril prochain.

Question 2:
Tout ce temps consacré à gérer notre identité en ligne, à déployer notre réseau de contacts, à converser sur nos différents réseaux, peut vite devenir une contrainte. Une journée n’a toujours que 24 heures, malgré les réseaux sociaux. Tu nous recommandes d’apprendre à gérer ce temps.

Oui, je pense que très vite, il vaut se poser cette question à travers deux axes. Le premier est de savoir est-ce que ce temps investit que ce soit 45 min par jour ou une heure trente à une véritable finalité ? Beaucoup de personnes n’aiment pas que l’on rationalise tout. Mais force est de constater que pour ne pas se lasser et réussir sur la longueur, il faut une stratégie qui évoluera certes. Mais qui dit stratégie dit une rationalisation de nos actions et communications.

Enfin, nous avons désormais une vie numérique en quelque sorte et le plus grand danger est de croire que les deux sont au même niveau dans notre implication. Le fait de se dire chaque jour que ma vie réelle est plus importante que la numérique me fait prendre conscience de toujours gérer ce temps habilement et avec méthode.

Question 3:
Il y a des méthodes ?

Il n`y a pas de règles que l’on peut sortir comme un jeu de cartes. Par contre, il y a certaines bonnes pratiques déjà utilisées qui sont à tester et qui ont fait leur preuve pour beaucoup. Personnellement, j’utilise la méthode GTD : Gettings Things Done depuis 2003 que j`ai adapté à mes besoins. Je laisse le soin de la découvrir par les liens.

Mais certaines pratiques comme ne jamais lire ses mails le matin ou vers 11h30 par exemple permet de travailler pour soi dans une période où l’on est très productif pour certains. On peut aussi tout faire en itération : consulter sa boîte mail 2 ou 3 fois par jour et répondre dans une boucle à tous ses mails, tweets, commentaires sur des status, forums dans un temps donné (utilisé un compteur). Si un point mérite d’être approfondi, on le met en noir, si un contact est à relancer, on le met dans son CRM avec une alerte, un RDV dans Google Calendar… On peut aussi envoyer des tweets programmés à un même moment dans la journée.

Les pratiques sont nombreuses, mais je reste persuadé que le succès réside dans les boucles de travail.

Question 4:
Y’a-t-il des différences à faire entre nos différents types de contacts ou les différents supports d’échange pour apprendre à mieux gérer ? Par exemple, ce qui relève des échanges avec les collègues de travail proches et les relations plus éloignées.

Oui définitivement, il ne faut pas répondre ou converser la même intensité en quelque sorte. On peut répondre à tous ses mails, commentaires de status. messages… durant deux ou 3 trois plages données. Mais il faut être bref, établir une sorte de hiérarchie fictive. On ne fera pas le même échange avec sa famille bien sûr qu’un contact éloigné. L’essentiel est de toujours répondre, mais pas s’étaler dans de longues communications, aller vite à l’essentiel.

On peut classer avec un CRM, des listes, des tags, mais il faut toujours veiller à faire cette différence dans le temps que l`on alloue pour chaque personne. Il est impossible de toujours donner, échanger sans limites

———————————————————————

Qui est Hicham Souilmi ?

Diplômé d’une maîtrise histoire du cinéma, maîtrise audiovisuel (streaming) et d`un Master d’informatique Hicham Souilmi a travaillé pendant près de 3 ans au Caire pour la France dans les domaines informatique/multimédia. Puis il a enseigné à l’Université française du Caire. Après un retour en France durant deux ans, il a rejoint le Canada et Montréal où il travaille dans le domaine des CMS (content management system) .

Blogueur, podcasteur depuis 2003, Il est aussi reconnu comme stratège web dans les domaines du « Community management » et du « Personal branding » et anime des conférences pour vulgariser
l’importance d`engager les conversations avec les tribus sur le web.

Passionné des réseaux sociaux, du networking, il a co-lancé à l’automne 2009, les rencontres mensuelles IdentityCampQuébec sur le personal branding et l’identité numérique.
Il travaille actuellement sur des projets liés aux communautés locales.

3 Responses to La gestion de sa vie numérique, rencontre avec Hicham Souilmi

  1. François B Thurber 19/04/2010 at 16:54 #

    Bonjour Hicham
    Ces temps-ci, la gestion de la croissance de ma vie numérique fait parti de mes pensées: passer du stade personnel à façonner ma personnalité professionnelle dans mes interactions virtuelles et sur les médias sociaux.
    Quelles seraient les principales grandes lignes à considérer pour débuter?
    Merci !

  2. Hicham Souilmi 28/06/2010 at 09:50 #

    Bonjour François,

    Désolé pour ce long retard dans la réponse, je n`avais pas reçu de notification.
    Tu trouveras un résumé ici de grandes lignes à suivre :

    http://quebec.identitycamp.org/identite/gerer-son-temps-et-son-identite-numerique/

Trackbacks/Pingbacks

  1. IdentityCamp : présentation autour de la « Gestion de sa vie numérique » | Webmedias - 07/04/2010

    […] donné récemment une entrevue à Yves Williams sur le blog d`Agent Solo. Elle est en intégralité ici […]

Laisser un commentaire