L’horaire type du solo

À quoi ressemble votre journée de travail moyenne? Vous êtes-vous déjà amusé à la calculer? Professionnels, pigistes, entrepreneurs, freelances, travailleurs autonomes, ou quelque soit la façon que vous utilisez pour vous définir comme indépendants, vous êtes tous confrontés à une même réalité : concilier dans un horaire étroit, tout ce que vous devez faire, tout ce que vous aimeriez faire, ainsi que tout ce qu’on vous demande de faire. Tout en laissant une place pour votre famille, vos amis, et pour… vous. Pas toujours évident.

L’organisation de son temps de travail est un des plus importants défis des solos. Un défi auquel personne n’échappe. Ce qui est d’autant plus paradoxal, que le solo se définit notamment par le contrôle qu’il doit détenir sur son horaire de travail, contrairement au salarié dont l’horaire de travail est défini par l’employeur. Pourtant, ne vous est-il pas déjà arrivé d’annuler une sortie avec des amis (salariés) parce que vous aviez du travail à terminer? Qui, d’entre vous, ne s’est pas demandé au moins une fois qui, du salarié ou de l’autonome, était celui qui a le meilleur contrôle sur son horaire?

Le solo doit impérativement apprendre à bien gérer son temps de travail et à réduire au maximum les débordements démesurés de sa vie professionnelle sur la vie familiale et les loisirs.

Pour certains, la solution se trouve dans l’utilisation d’un horaire type de travail. Outil simple qui leur permet de visualiser les différentes de la semaine en fonction de leur priorité. Outil aidera à mieux prévoir l’ensemble des tâches à réaliser dans sa vie d’entrepreneur et d’autonome, tout en prévoyant les temps de décrochage.

Un peu à la manière du contrat type et de la calculette du taux horaire, l’horaire type doit être vu comme un outil macro. Un outil général que vous devez adapter à vos besoins, à votre réalité, à vos contraintes personnelles, à vos choix quand à la répartition que vous entendez faire entre temps de travail et vie non professionnelle.

Pour établir cet horaire type vous devez identifier les différentes tâches qui vous sont nécessaires pour accomplir vos obligations professionnelles (travail, réseautage, développement des affaires, comptabilité, veille, etc), de même que l’ensemble de vos zones personnelles dédiées à votre famille, vos loisirs, votre sport, vos amis, vos sorties. Cet horaire type devient un squellette sur lequel votre agenda hebdomadaire de travail prendra forme.

Mieux qu’une longue description, je vous ai trouvé un bel exemple sur le Blog du Freelance. Très facilement, vous pouvez vous en inspirer pour produire ce qui correspond le mieux à votre situation, et le mettre en pratique.

Blog Freelance

Pour aller encore plus loin sur la question de la gestion de son temps pour un solo, je vous invite aussi à lire (ou relire) avec attention les deux excellents billets rédigés par Jean-Sébastien Marsan, anciennement président de l’AJIQ.

La gestion du temps: un art de vivre (1ère partie)
La gestion du temps: un art de vivre (2e partie)

Et vous? Avez-vous déjà un horaire type? Comment gérez-vous votre temps de travail de votre temps et votre temps non professionel? Venez partager avec nous vos expériences et vos solutions.

4 réponses à L’horaire type du solo

  1. Sylvain 03/03/2010 at 09:09 #

    Bon matin!

    Merci pour cet horaire -type.

    Question : il s’applique dans combien de cas car il ne tient pas compte des temps de déplacement pour rencontrer des clients et, surtout, de la famille (enfants)?

    Je crois que cet horaire s’applique facilement pour un jeune travailleur autonome, avec ou sans conjoint, sans enfant et qui compte sur une clientèle à proximité de son bureau.

    A+

  2. ywilliams 03/03/2010 at 10:47 #

    @Sylvain

    Vous avez raison lorsque vous dites que cet horaire s’applique à un type de travailleur autonome. Il n’a d’ailleurs été donné en exemple que pour montrer comment chacun pouvait, voire devait, se créer son propre horaire type correspondant à sa réalité et ses besoins.

    Avez-vous déjà tenté l’exercice pour vous?

  3. Sylvain 03/03/2010 at 11:07 #

    @ywilliams

    Corrigez-moi si cela est le cas, c’est un horaire de 65 heures semaine qui est présenté?

    Je crois que pour plusieurs, la conciliation travail / famille, sur un base régulière, relève très souvent de tenter de réaliser la quadrature du cercle…

    A+

  4. Danye 03/09/2010 at 05:14 #

    C’est un bel exemple, je fais la même chose à partir du calendrier de Outlook, en me servant de couleurs par catégories de « tâches » ou d’espaces de temps que je tiens à réserver pour mon alimentation, mes déplacements et ma famille, etc. Ça me permet de voir que, oui j’ai du temps pour chaque chose à condition de respecter chacun des espaces. Et je me garde une période « tampon » chaque jour, pour les imprévus, parce qu’il y en a toujours. Dans mon cas, c’est 20% de ma journée de travail que je réserve aux ajustements. C’est assez représentatif de la réalité. Enfin, je tiens un journal d’activités ou appelons-ça, si vous voulez, une feuille de temps que je compare ensuite à ce que j’avais prévu pour ma journée. Je vois alors les endroits où j’ai peut-être grugé du temps inutilement ou les ajustements que je dois apporter aux tâches auxquelles je veux réserver plus de temps. Tout ça est en mouvement chaque semaine selon les périodes de l’année!

Laisser un commentaire